Caresse

L’homme a toujours besoin de caresse et d’amour, il rêvera partout à la chaleur du sein.
Baiser! rose trémière au jardin des caresses!
Le désir s’exprime par la caresse comme la pensée par le langage.
La caresse est le produit d’un long polissage de la bestialité.
L’amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser.
Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux!
Par la caresse nous sortons de notre enfance mais un seul mot d’amour et c’est notre naissance.
Caresser est plus merveilleux que se souvenir.
Tu n’embrasseras pas la femme de ton voisin, sauf si la tienne a succombé à ses caresses.
Les premiers mouvements du désir communiquent aux idées le charme naturel et puissant des caresses.