Plaisir

Les femmes partagent nos plaisirs, doublent nos tourments et triplent nos dépenses.
Le plaisir est la seule chose qui vaille la peine de vivre. Rien ne vieillit comme le bonheur.
L’ambition ardente exile les plaisirs de la jeunesse pour gouverner seule.
Qui n’a pas vécu dans les années voisines de 1780 n’a pas connu le plaisir de vivre.
Le plaisir d’avoir ne vaut pas la peine d’acquérir.
Les plaisirs de l’amour sont toujours en proportion de la crainte.
En toutes choses, le plaisir croît à raison du péril qui devrait nous en écarter.
L’art d’assaisonner les plaisirs n’est que celui d’en être avare.
Pour ceux qui ont l’austérité trop facile, le devoir peut être dans le plaisir.
Mais toujours le plaisir de douleur s’accompagne.