Défaut

Nos défauts sont parfois les meilleurs adversaires que nous opposions à nos vices.
Les femmes nous aiment pour nos défauts. Si nous en avons suffisamment, elles nous pardonnent tout, même l’intelligence.
Je ne puis m’empêcher de détester ma famille. Cela vient, je crois, de ce que l’on ne peut supporter chez les autres ses propres défauts.
Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défauts.
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.
Ni l’ignorance n’est défaut d’esprit, ni le savoir n’est preuve de génie.
Le défaut d’ambition, dans les grands, est quelquefois la source de beaucoup de vices – de là le mépris des devoirs, l’arrogance, la lâcheté et la mollesse.
Il y a des gens qui n’auraient jamais fait connaître leur talents, sans leurs défauts.
Sous prétexte que la perfection n’est pas de ce monde, ne gardez pas soigneusement tous vos défauts.
Ce ne sont pas les hommes qui gouvernent les sociétés, ce sont les principes – à défaut de principes, ce sont les situations.