Enfant

Il faut faire des enfants quand on est vieux, parce qu’on les emmerde pas longtemps.
Les enfants commencent par aimer leurs parents. En grandissant, ils les jugent, quelquefois ils leur pardonnent.
L’enfant à qui ses parents n’ont pas souri n’est digne ni de la table d’un dieu, ni du lit d’une déesse.
Déploie ton jeune courage, enfant – c’est ainsi qu’on s’élève jusqu’aux astres.
La Femme, enfant malade et douze fois impur.
O qui dira les torts de la Rime! Quel enfant sourd ou quel nègre fou nous a forgé ce bijou d’un sou qui sonne creux et faux sous la lime?
On s’étudie trois semaines, on s’aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans et les enfants recommencent.
Les enfants, ça console de tout… excepté d’en avoir.
Jusqu’à vingt-cinq ans, les enfants aiment leurs parents – à vingt-cinq ans, ils les jugent – ensuite, ils leur pardonnent.
Donner à une femme du raisonnement, des idées, de l’esprit, c’est mettre un couteau dans la main d’un enfant.