Souvenir

Peut-être un jour même ces souvenirs auront pour nous des charmes.
Souvenir, souvenir, que me veux-tu? L’automne faisait voler la grive à travers l’air atone…
Lorsque vous dites la vérité, vous n’avez à vous souvenir de rien.
Les souvenirs sont du vent, ils inventent les nuages.
La solitude n’est possible que très jeune, quand on a devant soi tous ses rêves, ou très vieux, avec derrière soi tous ses souvenirs.
Certains souvenirs sont comme des amis communs, ils savent faire des réconciliations.
On ne recommence plus, mais se souvenir, c’est presque recommencer.
Un souvenir, mon ami. Nous ne vivons qu’en avant ou en arrière.
Les remords meurent, comme le reste. Et il y en a dont le souvenir embaume.
Ecrire, c’est se souvenir. Mais lire, c’est aussi se souvenir.