Gérard de Nerval

On ne peut empêcher les gens de parler, et c’est ainsi que s’écrit l’histoire.
Un souvenir, mon ami. Nous ne vivons qu’en avant ou en arrière.
Si tu es sage, ne le dis pas et n’en montre pas les raisons, car on dira que tu veux tromper.
Notre pauvre lune de miel n’a guère eu qu’un premier quartier…
Nous sommes tous parents de Dieu, et la terre a besoin qu’aucun de nous ne souffre – car ce sont les imprécations des malheureux qui s’amassent et causent des désastres.
Notre passé et notre avenir sont solidaires. Nous vivons dans notre race, et notre race vit en nous.
Les illusions tombent l’une après l’autre, comme les écorces d’un fruit, et le fruit, c’est l’expérience. Sa saveur est amère.
Les grandes idées ne viennent pas du mauvais esprit.
Le vrai, c’est le faux – du moins en art et en poésie.
Le Rêve est une seconde vie. Je n’ai pu percer sans frémir ces portes d’ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible.