Fruit

On croirait que cet ouvrage est le fruit de l’imagination d’un sauvage ivre.
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches et puis voici mon coeur, qui ne bat que pour vous.
Comme le fruit se fond en jouissance, comme en délice il change son absence dans une bouche où sa forme se meurt…
Laissez le fruit mûrir au fond de son loisir et sans que le pourrisse un brusque repentir.
Fruits et racines ont même commune mesure qui est l’arbre.
Les fruits sont à tous, et la terre n’est à personne.
Le bonheur […] est un fruit délicieux, qu’on ne rend tel qu’à force de culture.
Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.
Les maux qui dévorent les hommes sont le fruit de leur choix – et ces malheureux cherchent loin d’eux les biens dont ils portent la source.
Les illusions tombent l’une après l’autre, comme les écorces d’un fruit, et le fruit, c’est l’expérience. Sa saveur est amère.