Pudeur

L’ironie est la pudeur de l’humanité.
Humour: pudeur, jeu d’esprit. C’est la propreté morale et quotidienne de l’esprit.
La vérité est une femme: ses voiles, ses pudeurs et ses mensonges lui appartiennent essentiellement.
La pudeur leur va si bien quand elles en ont, si bien quand elles n’en ont plus, que je ne conçois guère de femmes qui ne désirent pas en avoir.
La pudeur sied bien à tout le monde – mais il faut savoir la vaincre et jamais la perdre.
La modestie n’est qu’une sorte de pudeur de l’orgueil.
La pudeur n’est faite que pour les laides – c’est une invention moderne et chrétienne.
C’est par les robes décolletées que s’évapore peu à peu la pudeur des femmes.
L’amour véritable s’enveloppe toujours des mystères de la pudeur, même dans son expression, car il se prouve par lui-même – il ne sent pas la nécessité, comme l’amour faux, d’allumer un incendie.
Gardez le charme d’une légère timidité sans en éprouver les terreurs, comme certaines femmes savent conserver le ravissant duvet de la pudeur alors qu’elles ne craignent plus l’amour.