Freud

Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons.
Nous ne savons renoncer à rien. Nous ne savons qu’échanger une chose contre une autre.
L’origine des névroses est à chercher dans des traumatismes apparus durant l’enfance.
Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus.
Les grandes choses peuvent se manifester par de petits signes.
Le rêve est le gardien du sommeil.
Le diable est encore le meilleur subterfuge pour disculper Dieu.
La conscience est la conséquence du renoncement aux pulsions.
Il existe infiniment plus d’hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d’hommes vraiment et réellement civilisés.
De quelque manière qu’on s’y prenne on s’y prend toujours mal.