Soumission

Epargner ceux qui se soumettent, et dompter les superbes.
Ce qu’il y a de plus singulier dans la vie de l’homme, ce n’est pas sa soumission mais son opposition aux instincts. Il aspire à une vie surnaturelle.
Soyez à leurs pieds. A leurs genoux… Mais jamais dans leur mains.
Celui qui exécute de bonne grâce les ordres échappe au côté pénible de la soumission: faire ce qui nous rebute.
Soumission et usage de la raison, en quoi consiste le vrai christianisme.
L’humilité n’est souvent qu’une feinte soumission, dont on se sert pour soumettre les autres.
La soumission implique la possibilité de l’arrogance et de la révolte: de la stabilité sort le mouvement.