Préjugé

J’aime mieux être homme à paradoxes qu’homme à préjugés.
Les paradoxes d’aujourd’hui sont les préjugés de demain.
Il faut bien connaître les préjugés de son siècle, afin de ne les choquer pas trop, ni trop les suivre.
Les plus petits animaux ont les plus grosses vermines et les plus petits esprits ont les plus gros préjugés.
Il n’y a pas de préjugés anodins.
On est dédommagé de la perte de son innocence par celle de ses préjugés.
Les passions détruisent plus de préjugés que la philosophie.
L’originalité est souvent un bloc de préjugés.
A l’ulcère du monde, il y a une grande cause générale: c’est l’asservissement au passé, le préjugé séculaire qui empêche de tout refaire proprement selon la raison et la morale.