Feydeau

Si les maris pouvaient laisser leurs femmes avoir un ou deux amants pour leur permettre de comparer, il y aurait beaucoup plus de femmes fidèles.
Qu’importe la robe! Que regarde-t-on? L’écrin qui contient le diamant?
Si tu veux l’oubli, ne cherche pas à oublier.
Sache toujours ce que tu dis et dis rarement ce que tu fais.
Moi, je trouve qu’on doit avoir les mêmes égards pour sa maîtresse que pour sa légitime. Par conséquent, je la trompe!
L’homme est fait pour la femme. La femme est faite pour l’homme… surtout en province, où il n’y a pas de distraction.
Les maris des femmes qui nous plaisent sont toujours des imbéciles!
N’est-elle pas plus morale, l’union libre de deux amants qui s’aiment, que l’union légitime de deux êtres sans amour?
Quand une femme parle, c’est pour ne rien dire. Donc, quand elle ne dit rien, c’est qu’elle parle.
Les joies de la famille sont si délicates qu’il faut être seul pour bien les apprécier.