Vice et vertu

Il a porté toutes les vertus des héros à un excès où elles sont aussi dangereuses que les vices opposés.
La facilité n’explique pas tout – et le vice a ses sentiers aussi ardus que ceux de la vertu.
Le vice et la vertu sont des produits comme le vitriol et le sucre.
La bienfaisance est bien plutôt un vice de l’orgueil qu’une véritable vertu de l’âme.
Ce qui ôte au vice un peu de sa dignité, c’est qu’il est toujours, par quelque endroit, le parasite de la vertu.
L’homme naît avec ses vices – il acquiert ses vertus.
Ce n’est pas toujours dans les actions les plus éclatantes que se montrent davantage les vertus et les vices des hommes.
L’hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus.
J’aime mieux un vice commode qu’une fatigante vertu.
La liberté, pour qui connaît les vices obligés de l’esclave, c’est la vertu possible.