Vice et vertu

Il est plus sûr que le vice rend malheureux, qu’il ne l’est que la vertu donne le bonheur.
Dans le pardon de la femme, il y a de la vertu – mais dans celui de l’homme, il y a du vice.
La prospérité découvre nos vices et l’adversité nos vertus.
L’oisiveté est mère de tous les vices, mais de toutes les vertus aussi.
Il ne faut pas retourner certaines vertus: leurs envers est plus laid que bien des vices.