Fâcher

La haine est sainte. Elle est l’indignation des coeurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise.
Celui qui ne sait pas se fâcher est un sot, mais celui qui ne veut pas se fâcher est un sage.
Celui qui se fâche a deux peines: celle de se fâcher et celle de se remettre.
Quand dans l’étable le boeuf se fâche, personne ne bouse.
Le chasseur se fâche quand l’outarde lui monte au nez.