Démocratie

La minorité a quelquefois raison, la majorité a toujours tort.
La démocratie est une technique qui nous garantit de ne pas être mieux gouvernés que nous le méritons.
A la nomination d’une petite minorité corrompue, la démocratie substitue l’élection par une masse incompétente.
La faiblesse des démocraties, c’est qu’il leur faille, trop souvent, se renier pour survivre.
L’égoïsme, source du socialisme, la jalousie, source de la démocratie, ne feront jamais qu’une société faible, incapable de résister à de puissants voisins.
Le grand oeuvre s’accomplira par la science, non par la démocratie.
La terreur ne réussit pas à la démocratie, parce que la démocratie a besoin de justice, et que l’aristocratie et la monarchie peuvent s’en passer.
Non seulement l’état d’esprit démocratique vient de l’inspiration évangélique, mais il ne peut pas subsister sans elle.
J’ai vu des démocraties intervenir contre à peu près tout, sauf contre les fascismes.
Le véritable progrès démocratique n’est pas d’abaisser l’élite au niveau de la foule, mais d’élever la foule vers l’élite.