Foule

Le seul caractère qui distingue l’homme des autres vertébrés supérieurs est une timidité excessive, sa faculté de s’alarmer, et son incapacité de se lancer dans l’aventure sans une foule derrière lui.
L’instinct de perpétuer la race a aussi perpétué une foule d’autres choses.
Le véritable progrès démocratique n’est pas d’abaisser l’élite au niveau de la foule, mais d’élever la foule vers l’élite.
Il y a une foule de sottises que l’homme ne fait pas par paresse et une foule de folies que la femme fait par désœuvrement.
Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie ont droit qu’à leur cercueil la foule vienne et prie.
Il faut suivre la foule pour la diriger. Lui tout céder pour tout lui reprendre.