Tyrannie

La tyrannie du Moyen Age commença par la liberté. Rien ne commence que par elle.
C’est peut-être la plus grande consolation des opprimés que de se croire supérieurs à leurs tyrans.
La mort est plus douce que la tyrannie.
Les plus grands tyrans du peuple sont presque toujours sortis du peuple.
Il n’y a plus de patrie – je ne vois d’un pôle à l’autre que des tyrans et des esclaves.
Qu’est-ce que l’homme? Il est cette force qui finit toujours par balancer les tyrans et les dieux.
Les tyrans manquent rarement de prétextes.
De mauvaises lois sont la pire sorte de tyrannie.
Les femmes sont fausses dans les pays où les hommes sont tyrans. Partout la violence produit la ruse.
Tous les vrais grands hommes aiment à se laisser tyranniser par un être faible.