Suffire

Le couple heureux qui se reconnaît dans l’amour défie l’univers et le temps – il se suffit, il réalise l’absolu.
Et à quoi bon exécuter des projets, puisque le projet est en lui-même une jouissance suffisante?
Le bonheur est à ceux qui se suffisent à eux-mêmes.
Celui qui ne peut pas vivre en société, ou qui n’a besoin de rien parce qu’il se suffit à lui-même, ne fait point partie de l’Etat – c’est une brute ou un dieu.
Oh! il ne faut par croire que c’est très compliqué d’être mystérieuse. Il suffit de ne penser à rien, c’est à la portée de toutes les femmes.
C’est toujours dommage de ne pas avoir du génie. Mais c’est moins grave, en fin de compte, qu’on ne se l’imagine. Il suffit que les autres croient qu’on en a.
Il ne suffit pas d’avoir de l’esprit. Il faut en avoir encore assez pour s’abstenir d’en avoir trop.
Quand il suffit d’un rien, on n’a pas besoin de grand-chose.
Il ne suffit pas d’avoir du talent. Il faut encore savoir s’en servir.