Baudelaire

Tous les grands poètes deviennent naturellement, fatalement, critiques.
On n’est jamais excusable d’être méchant, mais il y a quelque mérite à savoir qu’on l’est – et le plus irréparable des vices est de faire le mal par bêtise.
On ne peut oublier le temps qu’en s’en servant.
Ne pouvant pas supprimer l’amour, l’Eglise a voulu au moins le désinfecter, et elle a fait le mariage.
Même quand elle marche on croirait qu’elle danse.
Manier savamment une langue, c’est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.
Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité – le bien est toujours le produit d’un art.
Le beau est toujours bizarre.
La volupté unique et suprême de l’amour gît dans la certitude de faire le mal. – Et l’homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté.
La Révolution a été faite par des voluptueux.