Injure

Il est dans la tolérance un degré qui confine à l’injure.
Une extrême justice est souvent une injure.
Je me fais plus d’injure en mentant que je n’en fais à celui à qui je mens.
La vengeance procède toujours de la faiblesse de l’âme, qui n’est pas capable de supporter les injures.
Une grande âme est au-dessus de l’injure, de l’injustice, de la douleur, de la moquerie – et elle serait invulnérable si elle ne souffrait par la compassion.
Le mépris efface l’injure plus vite que la vengeance.
Oublie les injures, n’oublie jamais les bienfaits.
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.