Bourgeois

Un homme modérément honnête avec une femme modérément fidèle, tous deux buveurs modérés, dans une maison modérément saine, voilà le vrai type de la classe bourgeoise.
Pour tous les ouvriers du monde, le bourgeois est le produit du capital – pour les nôtres, il est aussi le fils de ses oeuvres, un tueur – et il va le rester longtemps.
La bourgeoisie sans le peuple, c’est la tête sans le bras. Le peuple sans la bourgeoisie, c’est la force sans la lumière.
Toutes les crises morales de la littérature sont les crises morales de la bourgeoisie.
On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple.
Le bourgeois qui dit ne croire à rien ne sera jamais qu’un bourgeois frauduleux.
Les bourgeois honnêtes ne comprennent pas qu’on puisse être honnête autrement qu’eux.
J’appelle bourgeois quiconque renonce à soi-même, au combat et à l’amour, pour sa sécurité.
Il y a deux Midi. Le Midi bourgeois, le Midi paysan. L’un est comique, l’autre est splendide.
L’idéal économique des bourgeois est d’augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs.