Voltaire

Les rivières ne se précipitent pas plus vite dans la mer que les hommes dans l’erreur.
Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire – elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer.
Les paroles sont aux pensées ce que l’or est aux diamants – il est nécessaire pour les mettre en oeuvre, mais il en faut peu.
Les hommes abreuvés de liqueurs fortes ont tous un sang aigri et adulte qui les rend fous en cent manières différentes.
Les femmes ressemblent aux girouettes: elles se fixent quand elles se rouillent.
Les faiblesses des hommes font la force des femmes.
Les compliments sont le protocole des sots.
L’éducation développe les facultés, mais ne les crée pas.
Le travail éloigne de nous trois grands maux: l’ennui, le vice et le besoin.
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.