Vauvenargues

La haine n’est pas moins volage que l’amitié.
La haine des faibles n’est pas si dangereuse que leur amitié.
Il y a des gens qui n’auraient jamais fait connaître leur talents, sans leurs défauts.
Il n’y a peut-être point de vérité qui ne soit à quelque esprit faux matière d’erreur.
Il y a des semences de bonté et de justice dans le coeur de l’homme, si l’intérêt propre y domine.
Il est plus aisé de dire des choses nouvelles que de concilier celles qui ont été dites.
Il faut entretenir la vigueur du corps, pour conserver celle de l’esprit.
C’est un malheur que les hommes ne puissent d’ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d’abaisser les autres.
Il est difficile d’estimer quelqu’un comme il veut l’être.
C’est un grand signe de médiocrité de louer toujours modérément.