Saint-Exupéry

On ne sait jamais où trouver les hommes. Le vent les promène. Ils manquent de racines, ça les gêne beaucoup.
On ne connaît que les choses que l’on apprivoise.
On est de son enfance comme on est d’un pays.
On croit que l’homme est libre… On ne voit pas la corde qui le rattache au puits, qui le rattache, comme un cordon ombilical, au ventre de la terre.
Nul ne peut se sentir, à la fois, responsable et désespéré.
Nous agissons toujours comme si quelque chose dépassait en valeur la vie humaine… Mais quoi?
N’espère rien de l’homme s’il travaille pour sa propre vie et non pour son éternité.
Moi qui règne, je suis plus soumis à mon peuple qu’aucun de mes sujets ne l’est à moi.
L’occasion manquée est celle-là même qui compte.
Les hommes s’enfournent dans les rapides, mais ils ne savent plus ce qu’ils cherchent. Alors ils s’agitent et tournent en rond.