Vie et mort

Une journée bien employée donne un bon sommeil, une vie bien employée procure une mort tranquille.
Si la vie et la mort de Socrate sont d’un sage, la vie et la mort de Jésus sont d’un Dieu.
Nous troublons la vie par le soin de la mort et la mort par le soin de la vie – l’une nous ennuie, l’autre nous effraye.
La tragédie de la mort est en ceci qu’elle transforme la vie en destin.
Qui sait si la vie n’est pas la mort et si ce n’est pas la mort que les hommes appellent la vie?
Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort – sans cela, que saurait-on de la vie ?.