Changement

Le mauvais goût, c’est de confondre la mode, qui ne vit que de changements, avec le beau durable.
Les inclinaisons naissantes, après tout, ont des charmes inexplicables, et tout le plaisir de l’amour est dans le changement.
Mais la jeunesse ardente et prompte aux changements, toujours mit sous le pied nos admonestements.
Dans les changements de fortune les gens les plus puissants ont besoin des faibles.
Un Etat qui n’a pas les moyens d’effectuer des changements n’a pas les moyens de se maintenir.
En France, le provisoire est éternel, quoique le Français soit soupçonné d’aimer le changement.