Amour et amitié

Les feux de l’amour laissent parfois une cendre d’amitié.
Offrir l’amitié à qui veut l’amour, c’est donner du pain à qui meurt de soif.
L’amitié est plus souvent une porte de sortie qu’une porte d’entrée de l’amour.
Si on juge de l’amour par la plupart de ses effets, il ressemble plus à la haine qu’à l’amitié.
Quelque rare que soit le véritable amour, il l’est encore moins que la véritable amitié.
Dans l’amitié comme dans l’amour on est souvent plus heureux par les choses qu’on ignore que par celles que l’on sait.
Ce qui fait que la plupart des femmes sont peu touchées de l’amitié, c’est qu’elle est fade quand on a senti l’amour.
Les femmes vont plus loin en amour que la plupart des hommes – mais les hommes l’emportent sur elles en amitié.
L’amour commence par l’amour – et l’on ne saurait passer de la plus forte amitié qu’à un amour faible.
L’amour et l’amitié s’excluent l’un l’autre.