Descartes

Je prends beaucoup plus de plaisir à m’instruire moi-même que non pas à mettre par écrit le peu que je sais.
Je pense, donc je suis.
Je réputais presque pour faux tout ce qui n’était que vraisemblable.
Je ne suis pas de ceux qui estiment que les larmes et la tristesse n’appartiennent qu’aux femmes, et que, pour paraître homme de coeur, on se doive contraindre à montrer toujours un visage tranquille.
Je mettais entre les excès toutes les promesses par lesquelles on retranche quelque chose de sa liberté.
Je crains plus la réputation que je ne la désire, estimant qu’elle diminue toujours en quelque façon la liberté et le loisir de ceux qui l’acquièrent.
Il suffit de bien juger pour bien faire, et de juger le mieux qu’on puisse pour faire aussi tout son mieux.
Ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup davantage, s’ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent, et qui s’en éloignent.
Il n’y a personne qui ne désire se rendre heureux – mais plusieurs n’en savent pas le moyen.
C’est proprement ne valoir rien que de n’être utile à personne.