Fourmi

J’aime la force, et de la force que j’aime, une fourmi peut en montrer autant qu’un éléphant.
Quand les ailes poussent à la fourmi, c’est pour sa perte.
Qui s’est abaissé devant une fourmi, n’a plus à s’abaisser devant un lion.
La fourmi n’est pas prêteuse: c’est là son moindre défaut.
La grandeur de l’homme est qu’il peut trouver à peiner là où une fourmi se reposerait.