Ecouter et parler

La nature nous a donné deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir écouter d’avantage et parler moins.
Le meilleur moyen de savoir si votre député ronfle en dormant, c’est d’écouter les débats parlementaires.
La parole est à moitié à celui qui écoute, et à moitié à celui qui parle.
L’extrême plaisir que nous prenons à parler de nous-mêmes nous doit faire craindre de n’en donner guère à ceux qui nous écoutent.
Il faut écouter ceux qui parlent, si on veut en être écouté.
Parler plus bas pour se faire mieux écouter d’un public sourd.
C’est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas.
Toutes choses sont dites déjà – mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer.
Il faut de l’esprit pour bien parler, de l’intelligence suffit pour bien écouter.