Teilhard de Chardin

Vous m’avez dit, mon Dieu, de croire à l’enfer. Mais vous m’avez interdit de penser, avec absolue certitude, d’un seul homme, qu’il était damné.
Nous ne saisissons positivement qu’une seule intériorité au Monde: la nôtre directement – et du même coup, par une équivalence immédiate, grâce au langage, celle des autres hommes.
L’Homme non plus seulement «un être qui sait» mais un être «qui sait qu’il sait».
L’Evolution, en découvrant un sommet au Monde, rend le Christ possible, tout comme le Christ, en donnant un sens au Monde, rend possible l’Evolution.
Le soleil se lève en avant.
Rien ne vaut la peine d’être trouvé que ce qui n’a jamais existé encore.
En son fourmillement d’âmes, dont chacune résume un monde, l’Humanité est… l’amorce d’un Esprit supérieur.
L’âme humaine est faite pour n’être pas seule.
La Foi a besoin de toute la Vérité.
Il n’y a pas, concrètement, de la Matière et de l’Esprit: mais il existe seulement de la Matière devenant Esprit.