Samuel Beckett

Rien n’est plus drôle que le malheur… c’est la chose la plus comique du monde.
Quand elles ne savent plus quoi faire, elles se déshabillent, et c’est sans doute ce qu’elles ont de mieux à faire.
N’importe quel imbécile peut fermer l’oeil, mais qui sait ce que voit l’autruche dans le sable.
L’humanité… est un puit à deux seaux. Pendant que l’un descend pour être rempli, l’autre monte pour être vidé.
Les larmes du monde sont immuables. Pour chacun qui se met à pleurer, quelque part un autre s’arrête. Il en va de même du rire.
Chaque mot est comme une souillure inutile du silence et du néant.
Bien choisir son moment et se taire, serait-ce le seul moyen d’avoir être et habitat.
Avoir toujours été celle que je suis et être si différente de celle que j’étais!
La seule manière de parler de rien est d’en parler comme si c’était quelque chose, tout comme la seule manière de parler de Dieu est d’en parler comme s’il était un homme.
Je ne sais pas où je suis, je ne le saurai jamais, dans le silence on ne peut savoir, on doit juste avancer.