Sacha Guitry

On peut faire semblant d’être grave – on ne peut pas faire semblant d’avoir de l’esprit.
Redouter l’ironie, c’est craindre la raison.
Quand on dit d’une femme qu’elle est assez jolie, c’est qu’elle ne l’est justement pas assez.
On n’est jamais trompé par celles qu’on voudrait.
On met la femme au singulier quand on a du bien à en dire, et on en parle au pluriel sitôt qu’elle vous a fait quelque méchanceté.
Quand on a vingt ans de plus qu’une femme, c’est elle qui vous épouse.
Quand nous regardons une femme, nous pensons à nous, tandis qu’elle, maligne, c’est à nous qu’elle pense.
Quand on ment à une femme, on a l’impression qu’on se rembourse.
On se dit aurevoir quand on espère bien qu’on ne se reverra jamais, et on se revoit volontiers quand on s’est dit adieu.
Quand on me parle d’une femme cultivée, je l’imagine avec des carottes dans les oreilles et du cerfeuil entre les doigts de pied.