Anouilh

Oh! il ne faut par croire que c’est très compliqué d’être mystérieuse. Il suffit de ne penser à rien, c’est à la portée de toutes les femmes.
Si Dieu avait voulu que l’amour soit éternel […] il se serait arrangé pour que les conditions du désir le demeurent.
S’aimer, c’est lutter constamment contre des milliers de forces cachées qui viennent de vous ou du monde.
Mourir, ce n’est rien. Commence donc par vivre. C’est moins drôle et c’est plus long.
L’illusion du plaisir et la peur de la mort sont les seules industries où l’on peut faire lâcher jusqu’à leur dernier sou aux hommes…
L’essentiel est de dire quelque chose de très gros et de le répéter souvent, c’est comme cela qu’on fait une vérité.
Les hommes, c’est comme les chiens, ça mord parce que ça a peur.
Les femmes ont toujours pitié des blessures qu’elles n’ont pas faites elles-mêmes.
Les femmes ont horreur d’attendre. C’est un supplice qu’elles nous réservent.
Le drame du cocu, c’est le drame de l’homme: la connaissance.