Pensée

La pensée est l’esclave de la vie, et la vie est le fou du temps…
Le désir s’exprime par la caresse comme la pensée par le langage.
Réfléchir, c’est déranger ses pensées.
Toute pensée qui se bornera aux combinaisons de l’économie politique sera infailliblement trompée dans les grandes affaires humaines.
Le travail de la pensée ressemble au forage d’un puits – l’eau est trouble d’abord, puis elle se clarifie.
Notre personnalité sociale est une création de la pensée des autres.
L’amour cause de véritables soulèvements géologiques de la pensée.
Tu as regardé la plus triste la plus morne de toutes les fleurs de la terre, et comme aux autres fleurs tu lui as donné un nom, tu l’as appelée Pensée.
L’amour a besoin des yeux, comme la pensée a besoin de la mémoire.
La parole a été donnée à l’homme pour expliquer ses pensées, et tout ainsi que les pensées sont les portraits des choses, de même nos paroles sont-elles les portraits de nos pensées.