Mariage

De nos jours, le divorce est une cérémonie aussi respectée que la cérémonie du mariage.
Ce n’est pas parce que vous mariez une infirmière que vous serez traité aux petits soins.
En n’asservissant les honnêtes femmes qu’à de tristes devoirs, on a banni du mariage tout ce qui pouvait le rendre agréable aux hommes.
Un bon mariage est une parabiose réussie.
Ceux qui sont mariés sont nombreux et ceux qui se repentent de s’être mariés ne le sont pas moins.
L’amour est aveugle, mais le mariage lui rend la vue.
C’est comme dans le mariage: d’abord sous le gui, ensuite sur le houx.
Epouser une veuve, n’est-ce pas un peu considéré chez nous comme un mariage d’occasion, comme l’achat d’une marchandise légèrement défraîchie?
Le mariage, au rebours de la fièvre, commence par le chaud et finit par le froid.
L’amour fait des fous, le mariage des cocus, le patriotisme des imbéciles malfaisants.