Grandeur

Il n’y a pas de grandeur pour qui veut grandir. Il n’y a pas de modèle pour qui cherche ce qu’il n’a jamais vu.
Dire que l’homme est un composé de force et de faiblesse, de lumière et d’aveuglement, de petitesse et de grandeur, ce n’est pas lui faire son procès, c’est le définir.
La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.
La gloire de l’acteur, comme la beauté d’une femme, ne perd rien de sa grandeur du fait qu’elle est périssable.
L’idée de grandeur n’a jamais rassuré la conscience des imbéciles.