Vous avez parfaitement le droit de dire à un fumeur qu’il fume trop s’il fume votre tabac.