Vouloir arriver, c’est avoir déjà fait la moitié du chemin.