Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles.