Une action blâmable en soi devient souvent méritoire par la pensée qui l’inspire.