Un esprit en mal de notions doit d’abord s’approvisionner d’apparences.