Trop haut, c’est l’impossible – trop bas ce sont les feuilles mortes. La vie n’est pas là – regardez directement devant vous, à hauteur d’hommes, et vous la verrez.