Toute loi trop souvent transgressée est mauvaise: c’est au législateur à l’abroger ou à la changer.