Tout héros finit dans la peau d’un raseur.