Si certaines émissions de radio s’appellent des «hot lines», c’est parce que la plupart des auditeurs qui appellent ont l’air d’être chauds.