Rien n’est éternel, pas même la reconnaissance.