Quand on a beaucoup changé, on est induit à supposer qu’on a plus longtemps vécu.