Quand les ailes poussent à la fourmi, c’est pour sa perte.